Convention Collective - Prévention et Santé : la branche actualise ses salaires et garantit une progression en début de carrière

Deux accords ont été ratifiés le 17 septembre dernier dans la branche de la sécurité, qui s’appliquent à l’ensemble des entreprises régies par la CCN de la prévention et sécurité, qu’elles aient plus ou moins de 50 salariés :
 

  1. Un accord sur les salaires
  • Les signataires de l’accord ont convenu de procéder à une augmentation de 1,2 % de l’ensemble des salaires conventionnels. Cet accord entrera en vigueur à compter du premier jour du mois suivant la publication au JO de son arrêté d’extension, et au plus tôt au 1er janvier 2019.
  • Cet accord instaure également, pour l’ensemble des salariés qui doivent porter une tenue de travail dont l’entretien est pris en charge par l’employeur, le versement d’une indemnité « d’entretien des tenues » forfaitaire, dès lors que la tenue est la propriété de l’entreprise.
Cette indemnité fixée à 7 € net par mois, est due 11 fois par an afin de tenir compte des périodes de congés du salarié et est proratisée en fonction du temps de travail effectif et des éventuelles absences du salarié autres que congés payés.
 
 A noter
Cette prime ne se cumule pas avec d’autres primes ou indemnités de même nature déjà perçues par le salarié du fait d’un usage ou d’un accord en vigueur dans l’entreprise (application de la prime la plus favorable).
 
  1. Un accord relatif aux qualifications professionnelles
 
Les signataires de l’accord ont convenu de limiter à une durée maximale de 6 mois le positionnement et le maintien d’un salarié au coefficient 120 de la grille d’emploi (coefficient le plus bas).
 
Ainsi, les salariés classés au coefficient 120 et disposant d’une ancienneté supérieure ou égale à 6 mois (en continu ou non au cours des 12 dernies mois, dans l’ensemble de la branche), se verront automatiquement positionnés au coefficient 130 de la grille le 1er jour du mois suivant l’acquisition de 6 mois d’ancienneté.  
 
L’accord entrera en vigueur au début du mois suivant la publication au JO de son arrêté d’extension, et au plus tôt au 1er janvier 2019.
 
Accords du 17 septembre 2018 sur les salaires et sur les qualifications professionnelles

>> retour aux actualités