JURISPRUDENCE : Absences prolongées et/ou répétées et licenciement

Une Cour d'appel ne peut rejeter la demande de dommages et intérêts d'un salarié licencié en raison de la nécessité de son remplacement liée à son absence prolongée ou répétée pour maladie en relevant une perturbation du seul service de prospection et de fidélisation de la clientèle, sans constater le caractère essentiel de ce service dans l'entreprise.

Cass. soc, 23 mai 2017, n°14-11929

>> retour aux actualités